Application cutanée

Le smartphone traqueur de boutons  Abonné

Publié le 03/12/2012

HABITUELLEMENT, sur les photos, on essaie plutôt de cacher les boutons et autres imperfections cutanées. Et, lorsque la pose a manqué de « pudeur », quelques logiciels bien connus parviennent à réparer l’outrage du photographe en rendant peau de pêche les pires reliefs cutanés. La toute nouvelle application lancée récemment par le groupe japonais d’informatique Fujitsu, fait, elle, tout le contraire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte