Conclusion d’une étude comportementale

Le smartphone bouffeur de neurones  Abonné

Par
Publié le 23/03/2015

CELA vous arrive certainement, comme à moi, quelques fois. Vous discutez avec des amis et une question surgit à laquelle personne ne sait d’emblée répondre. Alors, comme par réflexe, vous dégainez votre smartphone pour lever le voile sur ce mystère tout neuf. Bien huilé, le moteur de recherche vous donne, en quelques minuscules secondes, l’air plus intelligent que les autres. Petite victoire bien illusoire, nous dit le médecin canadien Gordon Pennycook, de l’université de Waterloo.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte