Vente sur Internet

Le Collectif des groupements pour un encadrement  Abonné

Publié le 04/02/2013

POUVOIR vendre la médication officinale par Internet ? Pourquoi pas, répond le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO). Mais pas à n’importe quelles conditions. « Des prérequis sont indispensables pour limiter toute dérive et garantir la sécurité des patients », affirme l’association qui réunit la plupart des groupements. En effet, pour le CNGPO, le commerce en ligne de médicaments doit être encadré. La vente sur Internet doit ainsi être réservée aux seuls pharmaciens d’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte