Vente en ligne

L’attaque de l’UDGPO contre les sites véto  Abonné

Par
Publié le 19/09/2016
Désireux de faire revenir le médicament vétérinaire dans le giron de la pharmacie, l' Union des groupements de pharmaciens d’officine prévoit plusieurs procédures contre des sites de vente en ligne de médicaments vétérinaires. Parmi eux, Doctipharma auquel l’UDGPO reproche de persister dans ces activités.
photo

photo
Crédit photo : phanie

Les groupements ne laisseront plus rien passer. L’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) annonce qu’elle mettra tout en œuvre pour que le médicament vétérinaire revienne « là où il doit être, c’est-à-dire l’officine ». Les groupements estiment en effet qu'une pharmacie pourrait tirer entre 15 000 à 30 000 euros par an de bénéfice net de ce marché dont le chiffre d’affaires global est évalué à 1,2 milliard d’euros. Or les titulaires ne détiennent aujourd’hui que 6,7 % de ce marché alors que 80 % reviennent aux vétérinaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte