Ventes de médicaments par correspondance

L’Allemagne ne reviendra pas en arrière  Abonné

Publié le 14/05/2009
Déception pour les pharmaciens d’officine, mais énorme soulagement pour les pharmacies virtuelles d’outre-Rhin : les parlementaires allemands ont finalement rejeté, il y a quelques jours, une proposition défendue par plusieurs régions qui visait à interdire toute vente de médicaments prescriptibles par correspondance.

IL Y A quelques mois, la Bavière avait introduit au Bundesrat (la deuxième chambre du parlement allemand, qui y représente les régions) un projet pour interdire les ventes de médicaments de prescription par correspondance, au motif qu’elles ouvraient la porte aux contrefaçons et mettaient en danger la sécurité de la chaîne pharmaceutique, sans même parler des problèmes d’observance et de bon usage. Ce projet visait donc à limiter les ventes par correspondance aux seuls OTC.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte