Une enquête des « Échos Études »

La transformation digitale des pharmacies françaises est trop lente  Abonné

Publié le 12/10/2015
La digitalisation des pharmacies est en marche, constate la société « les Échos Études », mais elle est encore trop lente comparée à la maturité de leur clientèle et à celle des marchés voisins.

Menée auprès d’industriels, de pharmaciens et de plus d’un millier de patients/clients d’officine, une enquête réalisée par « les Échos Études » met en relief à la fois les attentes de la clientèle en matière de digitalisation et les difficultés des officines à y faire face. La société d’études définit la notion de digitalisation au sens le plus large, incluant en fait tous les aspects numériques de l’activité officinale, sa présence sur Internet, l’e-commerce, le merchandising digital, les objets connectés, la télémédecine, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte