Le gouvernement autorise la vente en ligne de médicaments

La pharmacie virtuelle devient réalité  Abonné

Publié le 10/01/2013
Dans le cadre de la transposition d’une directive européenne, le gouvernement vient d’autoriser la vente en ligne de médicaments. Mais pas sans condition. Ainsi, seules les officines bien réelles sont habilitées à créer des pharmacies virtuelles. De même, seules les spécialités du rayon libre accès pourront être proposées sur la Toile.

Crédit photo : S. toubon

LE GOUVERNEMENT a-t-il ouvert la boîte de Pandore ? Peut-être bien, à en croire les représentants de la profession. Car, pour beaucoup, l’autorisation de la vente de médicaments sur Internet, même encadrée, ouvre grande la porte aux spécialités falsifiées sur notre territoire (voir ci-dessous). Mais le gouvernement n’avait pas vraiment le choix, contraint de transposer avant la fin de l’année dernière une directive européenne visant à sécuriser la chaîne d’approvisionnement de médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte