Médicaments en ligne

La notion de plateforme disparaît du projet de loi  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 24/02/2020
Parce que le mot « plateforme » peut « inquiéter, voire parfois choquer », le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, a promis que des amendements seront déposés pour le faire disparaître du projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP), dont le texte est examiné par les sénateurs depuis le 17 février.

Pour sa première séance de « questions au gouvernement » mercredi au Sénat, le ministre de la Santé Olivier Véran n’a pas échappé aux inquiétudes sur la vente en ligne de médicaments, alors que le projet de loi qui prévoit d’assouplir les conditions de vente est arrivé au Sénat deux jours p

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte