Vente sur Internet

La FSPF conteste le projet de bonnes pratiques  Abonné

Par
Publié le 26/05/2016

Le conseil d’administration de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) estime que les projets d’arrêtés relatifs à la dispensation des médicaments par voie électronique envisagés par le gouvernement « reposent sur une vision déformée de l’exercice officinal, aux objectifs disproportionnés par rapport aux impératifs de santé publique et coûteux pour le réseau ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte