Après une décennie d'errance et de gabegie

La CNAM veut faire (enfin) décoller le DMP 2.0  Abonné

Par
Henri de Saint Roman -
Publié le 15/12/2016
Des expérimentations sur le dossier médical partagé (DMP) commencent cette semaine. La CNAM est aux manettes, déterminée à éviter les erreurs du passé. Suffisant ?

DMP, nouvelle année zéro ? Prévu par la réforme de l’assurance-maladie de 2004, piloté jusqu’en 2012 par le GIP-DMP, puis par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP-Santé), le DMP à la française n’a jamais convaincu, trop « techno », mal ficelé et peu ergonomique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte