Piratage

Jeux interdits  Abonné

Par
Publié le 28/03/2019
pacemaker

pacemaker
Crédit photo : SPL/PHANIE

Le risque n'est pas anodin. Même s'il reste pour l'heure un peu théorique. Une « faille sévère », révélée par un centre expert en cybercriminalité rattaché au département américain de la sécurité intérieure, montre que des défibrillateurs cardiaques de marque Medtronic sont vulnérables à des actes de piratages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte