Sciences comportementales

Internet grignote-t-il notre cerveau ?  Abonné

Publié le 18/07/2009
GARE AUX EFFETS SECONDAIRES DE LA GOOGLEMANIA

GARE AUX EFFETS SECONDAIRES DE LA GOOGLEMANIA
Crédit photo : S. carambia

« BEAUCOUP DE GENS constatent comme moi que plus ils utilisent Internet, moins ils sont en mesure de s’asseoir et de lire ou de penser profondément, moi-même, au bout de deux ou trois pages, je m’agite et cherche autre chose à faire ». Ce n’est pas un ennemi du progrès qui parle, mais au contraire un journaliste rompu à l’usage des médias modernes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte