Médicaments sur Internet

Estrosi en guerre contre la contrefaçon  Abonné

Publié le 30/08/2010

CHRISTIAN ESTROSI entend donner un tour de vis aux fraudeurs sur la Toile. Le ministre de l’Industrie a demandé à ses services de recenser les sites Internet français qui vendent illégalement des médicaments et de les mettre en demeure de cesser immédiatement ces pratiques, en saisissant au besoin le procureur de la République des cas les plus graves, a-t-il indiqué lors d’une visite du laboratoire central d’analyses des contrefaçons des laboratoires sanofi-aventis. « La vente par Internet de médicaments est interdite » en France, rappelle M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte