En attendant les bonnes pratiques  Abonné

Par
Publié le 28/01/2016

La vente en ligne de médicaments sur Internet par des sites de pharmacies physiques est autorisée depuis trois ans. L’État l’a assortie d’une réglementation stricte à travers l’arrêté de bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique du 20 juin 2013. Attaqué par les partisans de la vente en ligne, l’arrêté a été annulé en mars 2015. Depuis lors, un certain flou règne sur les droits et devoirs des cyberpharmaciens. Seules les mesures du décret du 31 décembre 2012 sont toujours en vigueur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte