Le bitcoin fait des émules en Allemagne

À Düsseldorf, on peut payer son pharmacien en monnaie virtuelle  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 25/01/2018
Un pharmacien de Düsseldorf (Allemagne) propose depuis quelques jours à ses clients de le payer en bitcoins ou en etheriums, les deux principales monnaies virtuelles : si personne ne l’a fait jusqu’à présent, son offre lui vaut déjà les honneurs de la presse régionale et professionnelle.
Bitcoins DUSSELDORF

Bitcoins DUSSELDORF
Crédit photo : dr

Passionné de nouvelles technologies et persuadé que les monnaies virtuelles représentent l’avenir, Andreas Neumann-Dudek, titulaire de la pharmacie « Neon », a équipé sa comptabilité d’un logiciel permettant les paiements en bitcoins et en etheriums, et qui fonctionne pour tous les montants compris entre 5 et 500 euros. Pour pouvoir valider les paiements, les smartphones du vendeur et de l’acheteur doivent être équipés d’un « porte-monnaie virtuel » compatible (« Wallet »), la transaction s’opérant par QR code.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte