Vente de médicaments sur Internet

Doc Morris passe sous pavillon suisse  Abonné

Publié le 17/09/2013
Cinq ans après l’avoir payée 200 millions d’euros, le grossiste allemand Celesio a finalement revendu la pharmacie virtuelle Doc Morris à une pharmacie virtuelle suisse, Zur Rose, pour 25 millions d’Euros, soit à peine 12,5 % de son prix d’origine. Au-delà de cette vente, Doc Morris s’est soldé par un désastre pour Celesio… et la descente aux enfers des pharmacies virtuelles allemandes ne fait peut-être que commencer.

EN PAYANT une fortune pour acheter Doc Morris en 2007, l’ancien P-DG de Celesio, Fritz Oesterle, espérait en faire le point de départ de la première grande chaîne de pharmacies européenne, et tablait alors sur une libéralisation totale de ce secteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte