Nouvelles technologies

Des applis de santé vendent nos données  Abonné

Par
Publié le 25/04/2019

Selon une étude du « Journal of the American Medical Association », les applications de santé, qui délivrent des conseils pour perdre du poids ou pour arrêter de fumer, revendraient des données privées, principalement à Google et à Facebook. Sur 36 applications étudiées, 33 transmettraient des informations dans un but commercial. Les chercheurs reprochent à ces applications de ne pas mettre en place une véritable politique visant à respecter la vie privée des utilisateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte