De l’oxygène pur contre les AVC  Abonné

Publié le 05/11/2009

D’après des résultats précliniques chez l’animal obtenus à l’université de l’Ohio, l’administration précoce d’oxygène pur permettrait de diminuer l’étendue de la zone cérébrale infarcie dans les accidents vasculaires cérébraux ischémiques. Pour l’oxygénothérapie à 100 %, le paramètre crucial est le moment où l’enclencher. Administrée une fois le flux cérébral rétabli, elle serait en effet néfaste en entraînant la libération de radicaux libres. Selon les chercheurs de l’Ohio State, il faut commencer l’oxygène quand la circulation sanguine est encore occluse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte