Alzheimer : quid de la substitution ?  Abonné

Publié le 13/03/2014

Les quatre molécules indiquées dans la maladie d’Alzheimer, toutes génériquées, obtiennent des taux de substitution assez satisfaisants. Ils sont de 80,2 % pour le donézépil, de 67,5 % pour la galanthamine, de 37,1 % pour la rivastigmine et de 54,1 % pour la mémantine. Le Laboratoire Biogaran propose l’ensemble de ces génériques aux pharmaciens.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3076