Le monde aujourd’hui

Pourquoi Hollande ne renonce pas  Abonné

Publié le 02/05/2016
Face au soulèvement de la jeunesse et des syndicats contre la loi El Khomri, le gouvernement dispose de divers moyens dont l’usage est dangereux dans tous les cas. Il devrait logiquement envisager de renoncer au projet pour limiter les dégâts. Voici pourquoi il ne le peut pas.
Violences quotidiennes à Paris

Violences quotidiennes à Paris
Crédit photo : AFP

Batailles rangées dans les rues, casse, blessés graves dans les deux camps, les désordres dus à la contestation de la loi réformant le code du travail menacent les grands équilibres du pays et élargissent le fossé entre le pouvoir et une forte fraction de la population. L’exigence des manifestants est sans nuances. Ils réclament l’abolition du projet, de la même manière que la loi sur la déchéance de la nationalité a été abandonnée parce que la majorité parlementaire pour la voter était introuvable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte