La fin d’une époque

Pays minier : dernier adieu aux pharmacies  Abonné

Publié le 03/03/2016
La survie, ou la disparition, des pharmacies minières alimente le débat depuis des années dans le pays minier du Nord-Pas-de-Calais. L’heure est maintenant aux fermetures.
Raymond Frackowiak, Armande et Jean-Jacques Rambeau, retraités CGT, devant la pharmacie CARMI de...

Raymond Frackowiak, Armande et Jean-Jacques Rambeau, retraités CGT, devant la pharmacie CARMI de...
Crédit photo : J. Gravend

Cette fois, c’est parti : six des trente-trois pharmacies minières du Nord-Pas-de-Calais ont fermé depuis le début de l’année, une autre, à Anzin (Pas de Calais), fermera en juillet. « Pour le reste, on ne sait pas », regrette Raymond Frackowiak, secrétaire du syndicat CGT des retraités de la mine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte