De la République à Nation

Des pharmacies à un jet de pierre des manifs  Abonné

Par
Publié le 09/05/2016
Les quatre semaines de protestation contre la Loi El Khomri ont laissé des séquelles sur les devantures des pharmacies parisiennes de la place de la Nation et des boulevards adjacents. Au-delà des dommages commis par les casseurs, les pharmaciens, pourtant habitués à ces manifestations, s’inquiètent d’une baisse significative de leur activité au cours du mois d’avril.
La vitrine de cette pharmacie, place de la Nation, cible des casseurs

La vitrine de cette pharmacie, place de la Nation, cible des casseurs
Crédit photo : DR

Rien ne permet d’affirmer que le geste est symbolique, mais la croix verte de la pharmacie Fabre d’Églantine, place de la Nation à Paris, a volé en éclat le 28 avril, sous les projectiles des casseurs. Quelques dizaines de mètres plus loin, le coin de la vitrine de la pharmacie Benhamou-Azoulay présente plusieurs lézardes et un tag. Trois pharmacies sont réparties autour de la place de la Nation, point de convergence quasi-obligé de tous les défilés parisiens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte