Croix vertes déposées

Univers Pharmacie met fin au chantage  Abonné

Publié le 08/09/2014

PRÈS DE CINQ ANS après le début des hostilités judiciaires, le groupement Univers Pharmacie a réussi à mettre fin au chantage d’un particulier qui avait déposé à l’INPI, en 2001, de multiples croix de pharmacie. Luc Renaux pouvait ainsi réclamer des droits de propriété intellectuelle dès qu’un pharmacien venait à choisir un modèle de croix qu’il avait déposé ou qu’une illustration d’une telle croix était utilisée. Mais mal lui a pris de s’attaquer à Univers Pharmacie et de l’assigner en justice pour contrefaçon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte