Rétrocession

Une pratique vitale, selon l'UNPF  Abonné

Par
Publié le 24/11/2016

Tandis que la rétrocession de médicaments entre pharmaciens fait débat au sein de la profession, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se dit clairement favorable à cette pratique. Dans un communiqué, le syndicat, qui entend continuer à défendre la rétrocession, estime qu'elle est « vitale pour les officines et leur indépendance ». Le syndicat regrette que certains acteurs (un groupement en particulier) souhaitent les organiser pour les pharmaciens, à leur seul bénéfice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte