« Une dissuasion nécessaire »  Abonné

Publié le 28/01/2016
Albert Amzalag, titulaire de la pharmacie du Trianon, au Chesnay dans les Yvelines, estime indispensable de disposer d’outils de dissuasion contre le vol tout en en relativisant les effets.

Une pharmacie exposée et protégée

« Notre pharmacie est à la fois très exposée, dans un centre commercial avec beaucoup de parapharmacie, et privilégiée, grâce à sa situation dans un quartier tranquille et grâce aussi à la protection que nous fournit le centre commercial. Néanmoins, il est nécessaire de disposer de la panoplie d’outils classiques contre la démarque inconnue, une vidéosurveillance, des antennes de détection et même un vigile. Rien d’original, mais tout cela est nécessaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte