AMÉNAGER UN ESPACE DÉDIÉ AU CONSEIL PHARMACEUTIQUE

Trouver l’équilibre entre visibilité et discrétion  Abonné

Publié le 23/02/2012
Les titulaires seront de plus en plus souvent amenés à décider l’aménagement d’un espace conseil dans leur officine. Principaux enjeux, trouver l’espace adéquat, ce qui n’est pas une mince affaire pour les officines de petite taille, bien le positionner dans l’espace de vente, lui donne une réelle visibilité pour montrer qu’il existe tout en veillant à donner envie d’y aller sans sentir le poids du regard d’autrui. Certes, le savoir-faire des pharmaciens joue beaucoup, mais les techniques d’agencement aussi.
Un balisage explicite de l'espace dédié au conseil

Un balisage explicite de l'espace dédié au conseil
Crédit photo : TH KOHL

LA DEMANDE n’est pas encore très forte, mais les agenceurs le proposent systématiquement, du moins quand la configuration des lieux le permet. L’aménagement d’un espace dédié au conseil pharmaceutique - comprenez espace dédié aux entretiens pharmaceutiques - fait désormais partie des discussions entre titulaires et agenceurs. Dire que les pharmaciens y sont très favorables serait excessif, mais de l’avis de quelques agenceurs, ils étudient sérieusement la question. « C’est quelque chose d’assez nouveau pour eux » explique Georges Dupays, gérant de Créa Plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte