À Stains, des mesures bien accueillies  Abonné

Publié le 23/05/2011
Pharmacienne à Stains, en Seine-Saint-Denis, depuis une vingtaine d’années, Marie-Paule Couet est secrétaire de l’Association des professionnels de santé de Stains, créée il y a dix ans après la violente agression d’un médecin. Dans un entretien avec « le Quotidien », elle analyse la portée des mesures contenues dans le protocole national pour la sécurité des professionnels de santé récemment signé.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Le gouvernement et les différents Ordres des professions de santé viennent de signer un protocole national pour la sécurité. Est-ce un motif de satisfaction pour vous ?

MARIE-PAULE COUET. - Oui, nous avons le sentiment d’avoir été entendus. D’autant que la plupart des solutions mises en avant existent déjà dans nos villes, que ce soit le numéro d’alerte en cas de danger, le référent des professionnels de santé au commissariat, la sensibilisation aux questions de sécurité et les audits de prévention de nos lieux d’exercice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte