Repères  Abonné

Publié le 20/10/2014

Après une agression ou un cambriolage, le pharmacien a la possibilité faire une déclaration auprès de l’Ordre national des pharmaciens (possibilité de déclarer en ligne sur le site de l’Ordre). En 2013, 161 pharmaciens ont fait une telle déclaration à l’Ordre (sur 22 517 officines), « ce qui ne représente qu’une partie des agressions, étant donné qu’environ seulement 40 % d’entre elles seraient déclarées à l’Ordre par les pharmaciens ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte