Repères  Abonné

Publié le 20/01/2014

C’est par voie réglementaire que la déontologie du pharmacien est définie. De manière générale, il doit avoir « en toutes circonstances un comportement conforme à ce qu’exigent la probité et la dignité de la profession », comme le stipule l’article R. 4235-3 du Code de la santé publique. D’autres dispositions sont plus précises. Ainsi :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte