Assurance de l’officine

Que faire après un sinistre ?  Abonné

Publié le 23/07/2010
Un dégât des eaux ou un incendie grave survenant dans votre officine peut mettre en cause la pérennité même de votre activité. Une assurance complète, avec des garanties adaptées aux risques encourus, est donc une nécessité pour être bien couvert. Mais il faut aussi savoir réagir pour être indemnisé au plus vite et dans les meilleures conditions. Explications.

L’ASSURANCE, on le sait, n’est pas souvent la priorité des pharmaciens. Pourtant, de la responsabilité encourue par la délivrance des médicaments aux risques de vol ou de bris de glace en passant par tous les événements accidentels qui peuvent endommager les locaux, les équipements ou le stock, l’activité officinale n’est pas sans risques. Pour les couvrir, les contrats d’assurance dédiés à l’officine comprennent plusieurs types de garanties différentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte