Mise aux normes

Quand accessibilité rime avec absurdité  Abonné

Publié le 14/04/2016
Mettre sa pharmacie aux normes d’accessibilité pour handicapés peut être un parcours du combattant, comme cette consœur du Pas-de-Calais vient d’en faire l’expérience.
Corinne Steenhaut sur la rampe de la discorde

Corinne Steenhaut sur la rampe de la discorde
Crédit photo : JG

Absurde ! Corinne Steenhaut n’a pas de mot assez dur pour juger la situation dans laquelle elle se trouve : une aberration administrative. Elle a repris l’officine de Bailleul-Sir-Berthoult (Pas-de-Calais), au nord d’Arras, en janvier 2015. Elle y a fait quelques travaux, créé un espace de confidentialité aux normes, un fauteuil peut y tourner. Elle s’est aussi rendue à la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM, ex-DDE, administration de l’État) pour étudier une meilleure accessibilité de son officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte