ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Messageries interprofessionnelles sécurisées

Pourquoi les pharmaciens devront attendre  Abonné

Par
Hakim Remili -
Publié le 26/02/2015
Un accord a été trouvé pour sécuriser les échanges entre professionnels de santé, maillon essentiel de la loi HPST. L’ASIP Santé et sept ordres nationaux ont ainsi créé la messagerie MS Santé, avec un système d’authentification basé sur la carte CPS. Mais si ce système convient à la plupart des professions, médecins, infirmiers, kiné etc.…, il est inadapté aux pharmaciens, dont l’activité repose sur une informatique beaucoup plus sophistiquée. Résultat, alors que MS Santé commence à être déployée depuis le début de l’année, les discussions se poursuivent pour trouver une solution adaptée aux officines.

UN GRAND pas en avant a été franchi. Il sera en effet bientôt possible de remplir un des objectifs essentiels de la loi HPST, assurer une meilleure coordination du parcours de soins du patient, puisqu’enfin une solution a été trouvée pour que les échanges entre professionnels de santé se fassent en toute sécurité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte