Travaux à l’officine

Pourquoi et comment rénover ?  Abonné

Publié le 10/11/2014

Une rénovation de l’officine s’envisage en général pour augmenter ou maintenir son chiffre d’affaires. Toutefois, elle sera aussi l’occasion de mieux aménager l’espace afin de permettre au pharmacien de remplir les nouvelles missions qui lui sont confiées dans le cadre de la loi HPST, et de se mettre en conformité avec la loi d’accessibilité aux personnes handicapées. Mais comment s’organise un nouvel agencement ? Quid du financement ? Faut-il rester ouvert ? Autant de questions auxquelles « le Quotidien » tente de répondre dans ce dossier.

Avec une bonne organisation des travaux, la pharmacie pourra rester ouverte dans la majorité des cas

Avec une bonne organisation des travaux, la pharmacie pourra rester ouverte dans la majorité des cas
Crédit photo : phanie

UNE RÉNOVATION partielle ou complète de l’officine peut permettre au pharmacien de dynamiser ses ventes et d’augmenter son chiffre d’affaires… ou seulement de le maintenir, dans un contexte économique devenu peu favorable. Et c’est en général dans cet objectif économique que les officinaux envisagent de réaliser des travaux. « En effet, les marges brutes du pharmacien ont tendance à s’affaisser, la consommation de médicaments de prescription aussi… Ce qui engendre logiquement une baisse des résultats.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte