L’informatique dans les nuages  Abonné

Publié le 26/05/2011

Des systèmes d’information sans serveur, ce sera bientôt possible. Ce qu’on appelle aujourd’hui le « cloud computing », l’hébergement des applications sur des serveurs se trouvant ailleurs que chez le client avec une tarification à l’usage, gagne de plus en plus d’entreprises et de secteurs. Les plus grandes d’entre elles sont le plus souvent concernées, mais les fournisseurs proposent aussi des solutions pour les PME dans différents secteurs de l’économie. Le cloud computing fait une timide apparition dans le monde de la pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte