OFFICINE PRATIQUE

Les cinq clés de la sécurité de votre officine

Publié le 20/10/2014

Agressions verbales ou physiques, vol de la caisse, vol de médicaments comme les stupéfiants ou les produits de substitution… Afin de se prémunir des agressions et des vols, les pharmaciens veilleront à respecter quelques règles de sécurisation au niveau de l’agencement intérieur, des issues, concernant le transfert de liquidités, et l’équipement en systèmes de vidéosurveillance ou de télésurveillance. Aussi, il importe que toute l’équipe officinale connaisse les quelques règles comportementales à adopter.

Dans les villes de plus en plus de 25 000 habitants, la vidéosurveillance est une obligation

Dans les villes de plus en plus de 25 000 habitants, la vidéosurveillance est une obligation
Crédit photo : S. TOUBON

1 Faire un état des lieux

Avant de s’équiper dans un système de télésurveillance hypersophistiqué, il vaut mieux commencer par dresser un état des lieux et rechercher les points de vulnérabilité de l’officine :

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)