Agressions en pharmacie

Le nombre des déclarations a triplé en un an  Abonné

Publié le 22/02/2018

Au cours de ces dix derniers mois, 240 agressions ont été signalées à l’Ordre des pharmaciens, contre 92 un an auparavant.

Difficile d’attribuer la hausse de ces chiffres à une seule montée de la violence contre les officines. Car depuis avril 2017, une barrière psychologique est tombée. Les pharmaciens dont la moitié seulement porte plainte, peuvent désormais déclarer en ligne à l’Ordre des pharmacies les exactions dont ils ont été victimes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte