Le futur acquéreur et la démarque inconnue  Abonné

Publié le 28/09/2009

La démarque inconnue doit-elle être évoquée lors des transactions de rachat d’une officine ? Sachez tout d’abord que cette notion n’a rien de réglementaire, autrement dit que rien n’oblige le vendeur à signaler la valeur de cette démarque. On distingue alors deux situations. Soit l’ancien propriétaire a déjà fait évaluer la démarque inconnue et transmet les résultats au nouvel acquéreur, soit il n’existe aucune information à ce sujet. Il est dans ce cas délicat de faire évaluer la démarque inconnue avant l’acquisition définitive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte