Prescriptions

La fin du papier  Abonné

Publié le 05/12/2011
La numérisation, en attendant la dématérialisation totale

La numérisation, en attendant la dématérialisation totale
Crédit photo : dr

LES TROIS-QUARTS des pharmacies devraient passer à la numérisation des ordonnances d’ici à la fin de l’année 2012 et 100 % début 2013, indique la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM). Aujourd’hui, 900 officines scannent déjà les prescriptions. Mais ce chiffre devrait se développer rapidement depuis la signature par les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie, à la mi-novembre, d’un avenant prévoyant la généralisation du dispositif. Pour l’heure, les ordonnances scannées sont collectées sur un CD-Rom, puis adressées tous les quinze jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte