Zoom sur l’équipement - Intégrer les nouvelles technologies interactives

Jusqu’où aller dans l’agencement digital de son officine ?  Abonné

Par
Publié le 29/01/2015
La rapidité avec laquelle les technologies interactives s’imposent auprès du grand public force pharmaciens et agenceurs à réfléchir aux possibilités de les intégrer dans l’espace de vente des officines. L’imagination est sans limite et l’on peut créer des projets très innovants, mais très éloignés pour l’instant des principales préoccupations des titulaires. Entre le design et la réalité concrète des pharmaciens, les agenceurs cherchent une voie médiane qui en est à ses balbutiements.

IL Y A de quoi attraper la migraine. D’un côté, les titulaires d’officine se trouvent face à une évolution radicale des technologies : des tablettes tactiles qui induisent un nouveau rapport avec les patients et les clients jusqu’aux meubles connectés chez lesdits patients, meubles qui contrôlent la prise de médicaments sous éventuellement l’œil des pharmaciens, la high-tech est susceptible de bouleverser la totalité du comportement de tous dans leur approche de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte