Mieux vendre grâce aux écrans et médias électroniques

Jouer la carte de l’animation visuelle  Abonné

Publié le 29/10/2009
L’animation dans un commerce quel qu’il soit, c’est d’abord les écrans. Il n’aura échappé à personne que ceux-ci ont envahi les rayons des enseignes, et cela commence à être vrai dans les pharmacies. Mais est-ce que l’animation à laquelle peuvent ainsi contribuer les fournisseurs de technologie s’arrête aux seuls écrans ? Les éditeurs évoquent tous les moyens mis à la disposition des officines pour animer leurs points de vente, et cette animation est essentiellement visuelle.
Dans le rayon ou sur le comptoir, les écrans s'invitent à l'officine

Dans le rayon ou sur le comptoir, les écrans s'invitent à l'officine
Crédit photo : DR

DANS LES OFFICINES, le cœur de l’animation technologique est constitué par les écrans que l’on peut trouver un peu partout : sur le comptoir comme aide au conseil et dans ces cas-là ce sont de petits écrans de 10 pouces environ, jusqu’aux plus grands, visibles de partout dans l’espace de vente. Selon les fournisseurs de technologie, ce qui compte est, non pas le contenant, même si cela a son importance, mais le contenu, encore que certains pharmaciens ne soient pas forcément d’accord avec cette affirmation (voir témoignage ci contre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte