« Il est nécessaire de sécuriser au maximum l’ensemble des procédures de la PDA »  Abonné

Publié le 30/05/2013

Même si le code de la santé publique évoque le sujet des préparations des doses à administrer, il manque encore un cadre légal qui puisse permettre aux pharmaciens de savoir où aller. Jean-Luc Fournival, titulaire de la pharmacie St Bruno à Grenoble et conseiller spécial de l’UNPF (Union Nationale des Pharmacies de France) dans le domaine des PDA, nous explique pourquoi il considère ce cadre légal comme essentiel à l’exercice de cette activité.

« Les automates ne représentent qu’une partie du problème. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte