À éviter  Abonné

Publié le 16/02/2012

Penser qu’une rupture n’est « qu’un produit absent » un moment du linéaire, et que le client se tournera vers un substitut.

Surstocker la réserve pour éviter les ruptures.

Surcharger les linéaires sous prétexte de vouloir « tout avoir » pour satisfaire son client.

Bouger les rayons quotidiennement au rythme des livraisons.

Penser que si un produit n’est pas présent, je peux systématiquement en vendre un autre à sa place.

Croire que, si un produit est fortement demandé, rien ne sert de bien le présenter.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2898