Après une mise en redressement judiciaire à Niort

Deux experts volent au secours d’une officine  Abonné

Publié le 19/12/2011
En situation économique délicate, la pharmacie Servant, à Niort, a été placée en redressement judiciaire au début de l’année. Un consultant-formateur et un agenceur, spécialistes de l’officine, ont accepté de mettre leurs compétences à son service afin de lui donner une nouvelle chance. Leur stratégie : améliorer l’accueil des clients et développer les ventes. « Le Quotidien » a suivi pas à pas les étapes de cette transformation.
Avant agencement

Avant agencement
Crédit photo : dr

Après agencement

Après agencement
Crédit photo : dr

Laure-Emmanuelle Foreau-Coffin est consultante et formatrice chez Praxipharm

Laure-Emmanuelle Foreau-Coffin est consultante et formatrice chez Praxipharm
Crédit photo : dr

Avant merch

Avant merch
Crédit photo : dr

Après merch

Après merch
Crédit photo : dr

Jean-Pierre Demeyere est directeur de la société JCDA Agencement

Jean-Pierre Demeyere est directeur de la société JCDA Agencement
Crédit photo : dr

À LA FIN de l’année dernière, la pharmacie Servant, à Niort, est bien mal en point. Tant et si bien que début 2011, elle est placée en redressement judiciaire. Contrainte de licencier ses deux préparateurs, la titulaire, Marie-Jo Servant, doit assurer seule le fonctionnement de son officine. Le moral est en berne. Mais bientôt l’espoir renaît.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte