ROBOTS ET AUTOMATES DANS LES OFFICINES

Des solutions de délivrance automatisée à moins de 100 000 euros  Abonné

Publié le 25/10/2012
Longtemps réservés aux plus grandes des officines, les robots et les automates commencent à être pensés pour les petites et moyennes pharmacies. Les fabricants parient sur la standardisation de ces machines, d’ordinaire conçues sur mesure, pour diminuer les frais de production et donc les prix de vente. Ainsi espèrent-ils démocratiser l’usage de ces machines réputées améliorer nettement la productivité des officines. Ce n’est toutefois pas l’unique voie pour les rendre plus accessibles, certains continuent de penser sur mesure, d’autres inventent des robots originaux ou des meubles intelligents pour être au plus près de ce que demandent les petites officines.
Ni robot, ni automate, Stocklight se présente plutôt comme un meuble intelligent

Ni robot, ni automate, Stocklight se présente plutôt comme un meuble intelligent
Crédit photo : Doc. Alliadis

Le robot Sellen

Le robot Sellen
Crédit photo : dr

AUTOMATISER sa pharmacie, c’est vendre plus, et vendre mieux. L’installation d’un robot ou d’un automate a permis à de nombreuses officines d’améliorer sensiblement leur rentabilité et de mieux travailler le conseil aux patients, grâce au temps libéré par l’automatisation. Ces avantages pourtant ne s’appliquent pas à la majorité des pharmacies, tout simplement parce que nombre d’entre elles n’ont pas la surface suffisante pour accueillir ces machines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte