Le gouvernement signe un protocole avec les professionnels

De nouveaux remèdes contre l’insécurité  Abonné

Publié le 23/05/2011
Les professionnels de santé ne sont pas épargnés par les actes de violence. Dans ce contexte, le gouvernement vient de signer avec les Ordres et les syndicats un protocole santé-sécurité, dont l’objectif est de sécuriser l’exercice professionnel. « Le Quotidien » détaille les principales mesures de ce plan de lutte contre l’insécurité au comptoir.
La vidéosurveillance peut être un outil de dissuasion

La vidéosurveillance peut être un outil de dissuasion
Crédit photo : S TOUBON

LE SENTIMENT d’insécurité gagne l’officine. En octobre 2010, un collectif de professionnels de santé de Stains et de Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, avait attiré l’attention des pouvoirs publics sur les agressions dont ils étaient victimes, en organisant une journée « santé morte » (voir l’entretien ci-dessous). En février dernier, une pharmacienne de la cité des Moulins, à Nice, Fatiha Djegaoud, avait remis cette problématique sur le devant de la scène, face à Nicolas Sarkozy sur TF1 dans l’émission « Paroles de Français ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte