« Charlie Hebdo »

Croix vertes en berne  Abonné

Publié le 12/01/2015

TOUCHÉS par l’attentat sanglant qui a décimé l’équipe du journal « Charlie Hebdo », des pharmaciens ont tenu à rendre hommage aux victimes jeudi dernier, journée de deuil national. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) de Bourgogne avait ainsi demandé aux confrères d’éteindre leurs croix et enseignes à midi, à l’heure où la France entière était appelée à respecter une minute de silence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte