UN CONSEIL ARGOS CONSULTING*

Construire son linéaire  Abonné

Publié le 17/06/2010
Aujourd’hui, l’officine est le terrain de tout et de tout le monde : chacun veut y appliquer sa vision. La polyvalence des tâches amène l’intégralité de l’équipe officinale à exprimer son avis par des modifications quasi quotidiennes des rayonnages. Le seul qui n’y touche jamais est le patient-consommateur. Nous avons vu maintes manières de l’écouter et de le prendre en compte (cf. article du 20 mai) : s’il est aisé de lui demander son avis, plus difficile est de répondre à ses attentes. C’est pourtant bien son regard qui compte, car c’est de lui que tombera la sanction : j’achète ou je n’achète pas… Alors comment, dans la pratique, construire les rayons conformément aux attentes clients ?
... et à ne pas suivre

... et à ne pas suivre

Exemple à suivre...

Exemple à suivre...
Crédit photo : dr

AVANT TOUTE CHOSE, et surtout avant de se précipiter sur le rayon pour le modifier et faire ses essais, il est important de respecter le principe suivant : il est urgent d’attendre. Un linéaire se construit par étape, ne les brûlons pas, sans quoi au lieu d’être efficace et rapide, cette transformation risque d’être laborieuse voire, de ne jamais voir le jour.

Pour commencer, donc, ne pas toucher au rayon ! La première phase consiste à mettre au point sur papier les projets de rayons, avant de passer à l’action :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte