Baisses de prix, réformes des remises, dispensation à l’unité…

Ce qui pourrait changer à l’officine  Abonné

Publié le 04/11/2013
Les députés ont adopté la semaine dernière le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, en première lecture. Le texte doit maintenant être transmis au Sénat. « Le Quotidien » fait le point sur les principales mesures votées qui concernent l’officine.
L’Assemblée nationale a adopté en première lecture le PLFSS pour 2014

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture le PLFSS pour 2014
Crédit photo : S Toubon

L’ARTICLE 40 du PLFSS 2014 est sans doute celui qui a provoqué le plus d’agitation au sein de la profession. En effet, il vise à mettre en œuvre un dispositif de transparence sur les remises obtenues par les pharmaciens, avec l’objectif de faire évoluer les tarifs des génériques sur des bases plus proches des prix réellement pratiqués par les laboratoires. Si la profession n’a rien contre le principe de la transparence, elle craint en revanche que cette disposition remette en cause les contrats de coopération commerciale et les ressources qui vont avec.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte