DOSSIER : Douleurs et Antalgie

TROIS ORDONNANCES Abonné

Publié le 27/04/2015

Mme Mélanie G., 48 ans Le contexte Mme G. se complaît dans le nomadisme médical, les examens cliniques et… les ordonnances. Encouragée par sa fille, elle s’est résolue à consulter un psychiatre qui, face à l’absence de diagnostic malgré des années d’examens, a diagnostiqué un trouble psychiatrique somatoforme, sans substrat organique ni mécanisme physiopathologique apparent : les douleurs résumeraient l’expression clinique d’une probable dépression névrotique chez cette femme victime de violences familiales pendant sa jeunesse. Cela fait effectivement des années qu’elle est d’humeur…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte