Observance et personnes âgées Abonné

Publié le 27/06/2013

Au Ve siècle avant J.-C., Hippocrate écrivait : « Les médecins doivent savoir que les malades mentent souvent lorsqu’ils disent prendre leurs remèdes ». Aujourd’hui encore, le bon respect de l’observance est un combat de tous les jours. Le pharmacien, à l’interface entre le traitement et le patient, a un rôle essentiel à jouer dans ce domaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte